Logos, trophées et PLV

Les logos

Sans doute le premier, dans les années 1964 1965 :

Les premiers maillots étaient rouge avec les épaules noires.

Mais çà manquait totalement d’originalité : dans l’ouest, St Nazaire et Lorient avaient déjà ces couleurs. Trignac en tout rouge ..

Quelques matches se dérouleront avec ce maillot :

C’étaient des maillots prêtes par l’armée, l’équipement du club n’était pas encore au point, comme le prouve cet instantané, quand on retranscrit les propos de ces 2 athlètes :

Et oui,l’équipement de l’époque n’était pas très sexy. Heureusement Loulou et Gilbert compensaient par un physique hors normes ! 50 ans plus tard, ils courent toujours comme des gazelles, du moins comme celles qu’un lion a amputé des 2 pattes arrières !

C’était la mode des Pin’s, voici ceux du RCV :

Puisque 2 de nos concurrents direct sont en noir et rouge, ou l’inverse, il nous reste le choix entre vert et jaune, marron et bordeaux, bleu et vert, vert et marron, blanc et gris, gris et vert…..etc…

C’est vous dire que cela n’a pas été simple !

Et c’est finalement c’est le bleu qui l’emporte.

Les vieux joueurs, si vous les questionnez sur le choix de cette couleur, vous bégaieront qu’ils ne savent pas, qu’ils ne se souviennent plus, que peut être…

Mais si vous êtes adroit et si vous savez leur offrir une bière avec tout le respect qui leur est dû, peut être vous narreront ils ce qui pourrait être une légende, qui n’est peut être qu’une vision de fin de 3ème mi-temps, mais qui les replace dans leur jeunesse, quand au soir des matches à St Guen, dans cette brune hivernale qui enveloppait le terrain sur lequel ils venaient de livrer combat, ils venaient guetter dans un rayon de lune, traversant le terrain d’une course majestueuse, puis s’arrêtant là où ils avaient marqués leurs essais, se redressait sur ses pattes arrières, et, comme un grand seigneur, entamait un clap islandais pour encourager ces jeunes fous qui préféraient se rouler dans la boue le dimanche après midi que de se munir d’un fusil et partir à la chasse aux lièvres. Mais ce qui impressionnais le plus ces jeunes joueurs, futur vieux débris, c’est que….

Le lièvre était bleu

Le bleu devint donc la couleur fétiche du club assez rapidement.

Il est vrai que le bleu marine convient très bien à ce peuple dont les ancêtres étaient de redoutables marins (voir « De Jules César à 1950« ) et que l’océan les inspire toujours…

A l’unisson deux nos 2 spécimens en maillot orange, le logo va lui aussi s’affiner (comme mon propos d’ailleurs !)

Plus classe, non ?

Il apparaîtra pour la première fois en 1970, cousu sur une tenue vestimentaire offerte par ADIDAS.

Il nous portera chance cette année là où nous accédons à la Nationale 3 ( voir saison 69/70)

Il y a eu la mode des pin’s, il y aura celle des autocollants :

LOGO 60 70

Parmi les auto-collant, on en trouvera un particulièrement ingénieux que les commerçants afficheront sur les portes de leur magasin :

Dans les années 1990 / 2000 ce sera :

%d blogueurs aiment cette page :