Les perles d’après match

Nous vous proposons dans cet article un recueil de perles propres au rugby. Les 2 première citées sont « Made in RCV » Les suivantes proviennent de différentes sources mais nous ne pouvions vous priver du plaisir d’en prendre connaissance. Sale temps Un match rugueux en fédérale 3 en banlieue parisienne dans les  années 1990 sous uneLire la suite « Les perles d’après match »

L’habit ne fait pas le moine !

C’était avant le confinement. Je m’étais inscrit en tant que « Volontaire » pour les matches du RCV à la Rabine. Un samedi après midi, je me suis retrouvé posté à l’entrée principale pour un match entre l’Armée de Terre et la Marine. L’entrée était gratuite, mais pour diverses raisons, les spectateurs devaient passer malgré tout auxLire la suite « L’habit ne fait pas le moine ! »

Les enfants terribles du RCV

Une histoire qui ne manque pas de sel …. Le 28 mars 1970, le RCV à la suite d’une magnifique saison, accède en National (Fédéral 3). Lors d’un déplacement hors des frontières de la Bretagne, sur le chemin du retour le car fait une halte pour que les passagers puissent dîner dans un restaurant. LesLire la suite « Les enfants terribles du RCV »

Le pistonné 1 !

1968 : des dirigeants réactifs pour garder un joueur Joueur du RCV, Jacques Poulain s’attend comme prévu à effectuer son service militaireau RICM de Vannes avec l’intention de poursuivre son engagement au club. Mais àréception du courrier le 22 octobre 1968 c’est la grande déception. Il est affecté au 6èmeRPIMA de Mont-de-Marsan qu’il doit impérativementLire la suite « Le pistonné 1 ! »

Des dirigeants de poids

L’histoire se situe au cœur des années 60. Des joueurs et dirigeants du RCV se rendent aux obsèques d’un collègue. L’une des voitures est conduite par Jo Courtel, accompagné, d’André Carrier et d’Oudol dit « Pépète ». Le trio arrive assoiffé. Mais grâce à Dieu, face à l’église, une taverne dont l’officiant ne se réserve pas leLire la suite « Des dirigeants de poids »

Le béret fétiche et le chant de la victoire

Dans la deuxième moitié des années 60, qui a vu le RCV conquérir le titre de champion de Bretagne Division Honneur, puis la première accession, lors de la saison 1969/1970 du club en National Fédéral 3, les joueurs vannetais arboraient fièrement les bérets en laine aux couleurs « bleu et blanc », tricotés par des supportrices. EnLire la suite « Le béret fétiche et le chant de la victoire »

Le RCV, un grand club qui a une âme

Aujourd’hui le RCV se révèle être un grand club professionnel de rugby, ambassadeur d’une Bretagne qui est aussi : Son identité. Et comme pour mieux lui appartenir, le « Bro gozh ma zadoù » dans le stade mythique de « La Rabine » résonne à chaque début de rencontre.  Et c’est toute une émotion qui vibre dans les cœurs enLire la suite « Le RCV, un grand club qui a une âme »

1962 Comme les gens du voyage

Jacques POULAIN se souvient : Petits, Michel Steck et Gilbert Loil fréquentent la même école primaire. Les années se succèdent… Jusqu’au jour où Michel qui pratique l’athlétisme (discipline lancer du poids) et Gilbert remarquent des sportifs venus d’ailleur qui occupent une partie de l’aire en stabilisé qu’ils fréquentent. Ces inconnus dotés de ballons ovales, tournentLire la suite « 1962 Comme les gens du voyage »

Le séminariste

Dans les années 60/70 de nombreux appelés faisaient leur service militaires à Vannes et parmi eux certains étaient joueurs de rugby.C’est le cas de Jean-Pierre, originaire de la région de Marmande,  solide et fringuant deuxième ligne ( à l’ancienne) et qui venait de sortir du séminaire. A cette époque, les matchs étaient souvent , pourLire la suite « Le séminariste »