Oui, la gourmandise est un vilain défaut

1997-1998  première saison en fédérale 2 :Pour le match Sarlat-Vannes les joueurs et le staff font le déplacement en avion.Les supporteurs avaient organisé un déplacement en car .Je (richard tanguy) descend en voiture avec des amis et prenons nos quartiers dans un hôtel-restaurant de Sarlat pour notre séjour .(outre le match nous avions prévu deLire la suite « Oui, la gourmandise est un vilain défaut »

La gourmandise est un vilain défaut !

1997-1998  première saison en fédérale 2 :Pour le match Sarlat-Vannes les joueurs et le staff font le déplacement en avion.Les supporteurs avaient organisé un déplacement en car .Je (richard tanguy) descend en voiture avec des amis et prenons nos quartiers dans un hôtel-restaurant de Sarlat pour notre séjour .(outre le match nous avions prévu deLire la suite « La gourmandise est un vilain défaut ! »

Bienvenue à l’hôtel !

C’était un de ces voyages traditionnels de fin d’année en vétérans. Là, nous étions partis tôt le matin de Vannes pour aller participer à un grand tournoi  » d’anciens » à Biarritz avec une cinquantaine d’équipes venues de tous les coins de France. C’était fin avril et il faisait un temps magnifique. Etant hors saison touristique,Lire la suite « Bienvenue à l’hôtel ! »

Le bus en folie

Hors les déplacements à Paris, le RCV utilise essentiellement le car. Transport à priori sécurisé, mais le risque demeure et les anecdotes foisonnent, en voici quelques unes : C’est tout d’abord un déplacement avec l’équipe junior. Déplacement pas très long, mais le chauffeur habituel du car n’étant pas là, la patronne de la société, dameLire la suite « Le bus en folie »

Y A DU RAB DE DESSERT…..

>   Il y a déja plus de 20 ans , notre équipe vétérans du RCV , « les bienfêteurs », était jumelèe avec celle de Salles dans le sud-ouest. Après les avoir rencontrès chez eux, l’année suivante nous les recevions dans notre stade fétiche de Jo Courtel, au bord de la 4 voies , détail importantLire la suite « Y A DU RAB DE DESSERT….. »

Une Saga familiale : l’ancêtre

tout d’abord, a qui pensez vous en entendant ce tube des années 40 ? Et oui, c’est bien lui ! Alain en bon professeur d’éducation physique a joué à tous les postes sur le terrain, et si, tout comme moi, il n’a pas laissé trop de traces sur les tablettes du meilleur marqueur d’essais, ilLire la suite « Une Saga familiale : l’ancêtre »