Des paras de partout aux cadets de Bretagne

C’est sous ce titre que Jean Cormier, grand reporter mais aussi correspondant rugby au journal l’équipe (Voir en fin d’article sa biographie par WIKIPEDIA), fera publier un article intéressant à l’occasion des 10 ans du Comité de Bretagne, et les 25 ans du RCV.

Cet article a été publié en mai 1975, en couverture Richard Astre, demi de mêlée de Béziers, champion de France cet année là, pour la 4ème fois, avec des légendes comme Raoult Barrière (entraîneur) et les Vacquerin, Palmié, Saisset, l’immense Estève, Astre, Cabrol et l’incroyable Cantoni à l’arrière.

Et dire que cette année là, outre Béziers, vainqueur, figuraient en 16ème de finale des clubs comme Aurillac, Brive, Dax, Agen, Narbonne, Perpignan, Mont de Marsan, Bayonne. Qui pouvait penser que tous ces clubs, Béziers compris, viendraient s’incliner à la Rabine !

Anecdote : Moissac -Vannes en « Cadet »

Pour infos, la photo des cadets de Vannes à été prise à Moissac. Le frère de Jean Louis Bouché, entraîneur des cadets de Valence d’Agen, nous avait préparé une mini tournée avec une rencontre contre son équipe, et 2 jours après une rencontre contre les cadets de Moissac, commune voisine. Nous avons assez nettement battus Valence d’Agen, mais les joueurs de Moissac nous ont pris pour des rigolos et ont voulu nous intimider. Le match a duré 10 mn, nos jeunes bretons ne s’étant pas « dégonflés » suite à une première mêlée relevée par leurs adversaires. Ils ont fait front et Moissac, se faisant corriger à la régulière sur la mêlée suivante, déclencha une nouvelle bagarre.

Jean Louis et moi avons alors fait arrêter le match. L’attitude de nos hôtes étant totalement en décalage avec notre conception du Rugby. Mais nos cadets avaient fait front. Cet incident n’est heureusement pas habituel à l’Avenir Moissagais, que nous saluons ici.

Biographie Jean Cormier :

Jean Cormier nait le 25 janvier 1943 dans le 20e arrondissement de Paris. Il entre comme grand reporter au Parisien et à Aujourd’hui en France. Il invente avec son ami Denis Lalanne le Festival Singe-Germain, un festival à Saint-Germain-des-Près, culturel et sportif, rendant hommage à Antoine Blondin2. Il était un des organisateurs du Marathon des Leveurs de Coude, également à Saint-Germain-des-Près3. L’événement a été créé à l’occasion de la première coupe du monde de rugby en 1987. Des équipes d’une dizaine de participants déguisés font la tournée de 42 bars du quartier après une messe en français et basque à l’église Saint-Sulpice4,5. Les participants se font servir du vin à chaque étape dans des tastevins qu’ils portent sur un ruban autour du cou6. Cormier n’est pas seulement un journaliste sportif très proche des athlètes mais également un grand connaisseur de la révolution cubaine et des Indiens d’Amazonie. Il lui arrivait de vivre de longues périodes avec eux dans la grande forêt brésilienne.

Jean Cormier meurt le 17 décembre 2018 

Rédacteur : René NEVE

Publié par reneneve

Rugbyman passionné, éditeur du blog "wwww.depuisledebut.com", curieux et toujours à la recherche d'idées nouvelles, ouvert à toute collaboration "gagnant gagnant", je suis imprégné des valeurs de mon sport préféré, et de ses fondamentaux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :